Après notre premier rassemblement en 2015 et une tentative à demi avortée au printemps 2016 pour cause de météo pluvieuse, nous nous sommes retrouvés début septembre à Yvoire avec nos bateaux pour la seconde édition du rassemblement des Djangos lémaniques.

 Pour cette seconde tentative, la météo est finalement avec nous puisque nous bénéficions d'un magnifique soleil durant tout le week-end, même si nous aurions souhaité un peu plus de vent. Nous sommes parti de Morges pour rejoindre Yvoire sous un petit vent de S-SW de 1-2 Bf sous génois volant. Nous retrouvons Chango au large du nouveau port de Morges qui prépare son gennaker. Enfin nous allons pouvoir naviguer côte à côte. 

OroSol est parti depuis le Creux de Genthod et nous retrouvera à Yvoire. On apprendra plus tard qu'il a fait une grande partie du trajet au moteur.

Je suis un peu plus chanceux au début avec le vent et arrive à attraper quelques risées tandis que Chango, l'écart se creuse. Au large de Rolle, le vent tombe tout à fait. On roule le génois volant et enfilons les costumes de bain pour se rafraichir dans le lac. Chango a mis le moteur. Après notre bain, on met le moteur également jusqu'à ce que le vent se relève très légèrement mais suffisamment pour avancer à 2-3 noeuds. Quand le vent tombe, on roule, on avance au moteur ou alors on se baigne.

Orosol est arrivé en milieu d'après-midi et Chango un peu avant moi (son moteur électrique est plus puissant que le mien) mais on trouve trois places côte à côte. D'ailleurs lors de l'entrée au port du Migou, je suis suivi par un gros cigare dont le moteur fait un bruit assourdissant, OroSol me demande si j'ai enfin abandonné mon moteur électrique pour quelque chose de plus acceptable....

On se fait un magnifique apéritif sur OroSol, dont la glacière conserve le blanc parfaitement au frais. On en profite de parler des performances de nos bateaux, de nos astuces et de  nos petits soucis.

La soirée est superbe, on profite amplement de la terrasse du Jules Verne avant de rejoindre le bord et une belle nuit de sommeil dans un calme qui n'est que perturbé par quelques canards et moineaux qui courrent au petit matin sur le pont à la recherche d'araignées pour le petit déjeuner. Notre petit déjeuner se fait en partie à bord puis sur une terrasse du port avant de quitter cette belle escale pour retourner sur Morges. Chango part un peu avant nous tandis qu'OroSol visite encore Yvoire avant de redescendre à son port d'attache.

J'essaie de rattraper Chango pour faire de belle photos mais l'allure est un peu débridée. Son gennaker dont la surface est un peu plus grande que mon génois volant, ne me permet pas de le rattraper. Tant pis on refera des clichés au téléobjectif.

L'année prochaine, un cinquième Django viendra rejoindre les eaux suisses. Il y en aura donc deux sur le lac de Neuchâtel et trois sur le lac Léman. Il va falloir commencer à alterner les rassemblements entre nos deux lacs.

D'ailleurs, je ne peux qu'encourager les autres propriétaires de Djangos à faire comme nous et à se retrouver en petit comité local et de partager leurs rassemblements sur le site.